%C3%89glise_Notre_Dame_de_Vouvant_edited
Michel Bourcier.jpg

Un orgue à Vouvant...

 
Michel Bourcier, orgue

 

Concert donné au profit de la construction d'un orgue dans l'église de Vouvant

dimanche 16 août 2020

de 17h à 18h

*** port du masque obligatoire dans la cathédrale ***

jeu de l'organiste restransmis sur grand écran

L’église romane classée de la cité médiévale du Sud-Vendée sera bientôt dotée d’un orgue à tuyaux. Outre le culte, l’instrument servira pour des concerts, festivals d’été, stages, animations scolaires et touristiques etc...
L’instrument sera construit par Yves Fossaert, manufacture d'orgues installée en Seine-et-Marne. Il comprendra 18 jeux répartis 3 claviers et un pédalier.

Le coût de construction de l’instrument de l’ordre de 400.000 euros TTC, sachant que l’association « Orgue & Musique à Vouvant » a pris le parti de ne financer cet orgue que par des dons et du mécénat sans solliciter aucune subvention auprès des collectivités ou de la Commune : faire que les Vouvantais, mais aussi tous les amateurs de patrimoine et de musique participent à la création d’un nouveau Patrimoine en 2019, année du « Millénaire » de Vouvant. L’association s’est assurée d’avoir 200.000 euros grâce à quelques mécènes pour lancer l’opération de recherche de donateurs et mécènes.

 

 

 

 

 

Michel Bourcier est titulaire des orgues de la Cathédrale de Nantes et professeur d’orgue au Conservatoire de Nantes où il enseigne également l’analyse musicale.

Il se produit comme soliste à travers les répertoires les plus divers et apprécie particulièrement l’accompagnement d’ensembles vocaux (Les Eléments, Ensemble Vocal de Nantes…). Il a donné en création des œuvres de Jacques Lenot, Valéry Aubertin et a été le premier interprète de l’œuvre d’orgue de Jean-Louis Florentz dont il a créé les deux premiers ouvrages : Les Laudes et Debout sur le soleil, qui lui est dédié. La volumineuse étude qu’il a écrite sur les œuvres d’orgue de ce compositeur (Jean-Louis Florentz et l’orgue) est en instance d’édition (Editions Symétrie). 

Parallèlement à sa carrière d’organiste, il fonde collégialement en 2004 l’Ensemble Utopik, ensemble instrumental à géométrie variable nantais qu’il dirige et dont la vocation vise la diffusion du répertoire des XXe et XXIe siècles. Au sein de cet ensemble, il assure volontiers le rôle de médiateur pour mieux faire découvrir la musique d’aujourd’hui aux publics les plus divers.