© 2014  Jeux d'orgues à la cathédrale de Luçon

  • facebook-square
  • Twitter Square
  • Google Square
  • youtube-square

violon et orgue

François Pineau-Benois et Guillaume Marionneau

 

Concert gratuit

dimanche 29 juillet 2018

de 17h à 18h

participation aux frais

jeu de l'organiste retransmis sur grand écran

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Né en 1994, François Pineau-Benois découvre le violon à 4 ans et demi, l’étudie au CRR de Bordeaux puis de Versailles, et entre à 14 ans au Conservatoire National Supérieur de Paris (CNSMDP). Il y obtient son Master en interprétation du violon en 2014 à l’âge de 19 ans, qu’il poursuit par un Master en musique de chambre obtenu en 2017, tout en faisant le choix de se perfectionner auprès de Régis Pasquier à l’Ecole Normale de Musique de Paris.

Sa formation se complète par des masterclasses de Salvatore Accardo, Maxim Vengerov, Rimma Suchanskaya, Felix Andrievsky, Ulf Wallin, Michaela Martin ou Constantin Serban.

Pineau-Benois est lauréat des Premiers Prix du concours international Alexander Glazunov (2017), du Prix de la Ville de Ciboure de l’Académie Ravel (2015), du Prix « Young Artist Award » du concours international Léopold Mozart (2013), des Prix « Musiciens entre deux guerres » et Rotary/Lion’s de l’Académie Ravel (2013), des concours Vatelot-Rampal (2006), UFAM (2005).

Il a bénéficié de bourses de mérite pour les festivals « Virtuoso Violin » (GB), « Rencontres musicales Internationales de Graves », « Rencontres musicales de Noyers », « Les notes Blanches » (France), « Société Tcherepnin » (Les Etats-Unis), « Académie de Bad Léonfeld » (Autriche).

Il s’est produit à plusieurs reprises à France Musique en solo ou avec le Trio César Franck. En formation de musique de chambre, il est invité aux festivals « Musique en côte Basque », « Violoncelles de Belaye », Ravéliades, « Les Rendez-vous de la Chaize », « Les Hivernales Musicales », « Rencontres Musicales Internationales des Graves », à l’IRWC de Stuttgart, à Tel-Aviv au théâtre Yiad Le Banim, ainsi qu’en Turquie et en Belgique. Parfois aux côtés d'artistes de renom comme R. Pidoux, Y. Markovic ou T. Deighton.

En soliste avec orchestre, il joue notamment le concerto de Bach pour deux violons avec Régis Pasquier avec l’Orchestre de Chambre de Toulouse ainsi que le concerto No 3 de Saint-Saëns avec l’Orchestre Philharmonique d’Irkoutsk en tant qu’ambassadeur de la musique française.

Sa tournée en Israël en octobre et novembre 2016 avec l'Orchestre du Festival de Jérusalem, est un vrai succès, remarqué par les media. Il est invité pour deux nouvelles tournées orchestrales en juillet puis en décembre 2017. Il interprète avec cet orchestre de chambre une série de pièces concertantes tournant autour de la Musique française, c'est une expérience forte qu'il vit avec une équipe de musiciens passionnés et un accueil public enthousiaste.

Il se démarque dans sa génération de jeunes musiciens par la sensibilité et le romantisme de son jeu. La revue Musical Opinion (GB, 2012) qualifie son interprétation d’exceptionnelle, Sud Ouest évoque « un charisme hiératique ».

Pineau-Benois participe à l'action de l'association Live Music Now.

Pineau-Benois est lauréat 2017 de la Fondation Banque Populaire.
Il est également lauréat 2017 de la Fondation Safran pour la Musique.

Il joue le violon historique « Le Genève » de Lucien Durosoir, instrument que Lucien Durosoir emporta avec lui sur le Front de la Première Guerre mondiale, et gracieusement prêté par l'association Musiciens entre Guerre et Paix.

Après ses études musicales avec notamment les organistes Olivier Vernet, Dominique Ferran et Didier Ledoux, Guillaume Marionneau est nommé titulaire des orgues historiques et chef de chœur de la cathédrale de Luçon en 1999.

L’enseignement musical a toujours occupé une grande partie de ses activités. Titulaire du Diplôme d’État de professeur d’orgue, il a enseigné cet instrument au Conservatoire de Challans et à l’Académie des Jeunes Organistes de Vendée à Saint Laurent sur Sèvre. Il est actuellement professeur d’orgue, de culture musicale et de formation musicale à l’École de Musique de la Communauté de Communes Sud-Vendée-Littoral.

Il a donné de nombreux récitals et concerts en soliste, en duo (avec notamment les trompettistes Bernard Soustrot et David Rouault), en trio (avec l’ensemble Herr Bach Trio) ou avec orchestre symphonique dans des œuvres pour orgue et orchestre rarement jouées (Boëllmann, Guilmant, Respighi, Liszt, Saint-Saëns, Poulenc). Il consacre par ailleurs une partie de ses activités à l’accompagnement de chœurs, à l’orgue, au piano, au clavecin ou à l’harmonium, ainsi qu’à l’improvisation (accompagnement de films muets).

Passionné de musique sacrée, il collabore à plusieurs revues spécialisées (Voix nouvelles, Préludes) en tant que rédacteur et compositeur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now