Virgile Monin.jpg

Jeux d'orgues

par Virgile Monin

Concert gratuit

dimanche 28 août 2022

de 17h à 18h

jeu de l'organiste retransmis sur grand écran

participation aux frais

œuvres de Widor, Fauré, Commette, Karg-Elert, Vierne, Rachmaninov, Schumann, Elgar

Né en Bretagne en 1987, Virgile Monin a effectué ses études au conservatoire de Nantes, notamment dans la classe d'orgue de Michel Bourcier. Lauréat du concours international d'orgue de Toulouse, il a remporté le premier prix des concours de Biarritz et de Luxembourg, ainsi que le Grand Prix d'Orgue Jean-Louis Florentz, décerné par l'Académie des Beaux-Arts, Institut de France.

Musicien engagé dans la promotion de l'orgue et de sa musique, Virgile Monin se produit régulièrement en récital, en France et à l'étranger. Son répertoire varié tend à privilégier l'orgue symphonique, pour lequel il réalise de nombreuses transcriptions, comme les Danses symphoniques de Sergeï Rachmaninov ou la Petite suite de Claude Debussy. Il collabore régulièrement à des projets originaux : transcription de Tubular Bells de Mike Oldfield à quatre-mains avec Yves Rechsteiner, créée à l'auditorium de la Maison de la Radio à Paris ; Symphonie initiatique pour deux organistes de Jean Guillou avec Yves Castagnet, jouée à Notre-Dame de Paris ; création lors du festival Toulouse-les-Orgues 2019 de la pièce Rivages, alliant l'orgue à la musique électronique du compositeur Rodolphe Collange ; spectacle autour des Variations Goldberg de Johann Sebastian Bach avec le danseur chorégraphe Maxime Collodel. 

Son enregistrement pour le label Fy/Solstice de l'oeuvre d'orgue de Henri Mulet à l'orgue historique Théodore Puget (1888) de Notre-Dame de la Dalbade à Toulouse a été remarqué par la critique.

Virgile Monin est professeur d'orgue au conservatoire à rayonnement départemental de Tarbes-Lourdes-Pyrénées.